samedi, novembre 01, 2008

On se sent peu de chose

Je saute quelques étapes -mais j'ai encore pas mal de retard- et j'en viens directement au deuxième jour du Week-End d'Intégration (WEI en langage simple). Après les divers jeux du premier jours, voilà enfin l'attraction phare, et je ne pouvais manquer d'y participer...

image

image


Résultat, un hématome me prenant tout le mollet, un pic de popularité improbable (eh oui, mon crash s'est fait devant un large public), et un retour en train disco beaucoup moins fun que prévu...

*****ci-dessous la traduction des hiéroglyphes ci-dessus*****


-Oh la la mon cher Philippe, ce que nous proposent Saïmon et sa partenaire, c'est tout simplement wonderful...
-Tout à fait d'accord avec toi Nénes, ce porté enchaîné à un périlleux arrière, c'est particulièrement chiadé, passe moi l'expression...
-Et oui mon cher Philippe, un "uber-back-flip-torsadé" avec une extraordinaire réception "on the noze", dont l'originalité devrait séduire le jury...
-A mon humble avis Nénes, la réception est tout de même un petit peu lourde : il a bien morflé comme on dit... Et pourtant je suis chauvin.

2 commentaires:

Saïmon a dit…

Bon, je crois que je retrouve mes problèmes de lisibilité... Il faut que j'évite les images horizontales, c'est plus compliqué à gérer...

Galilab a dit…

Saïmon vient d'expérimenter la dualité de l'être humain: la part de conscience qui te crie "mais qu'est-ce que tu fous?" et celle qui dit "VOOOOOUUUUUUUS NE PASSEREEEEZ PAAAAAAAS"


Oui oui, même devant une vachette en furie.