dimanche, janvier 18, 2009

Hem, j'ai honte...

image


Bon, celui là, il ne restera pas dans les mémoires, et j'en suis conscient. C'est pour ça que je le poste à cette heure tardive, et en plus un dimanche, jour de petite affluence.

Pardonnez moi.

Et retournez lire les autres posts, ils sont mieux. Si si, je vous jure.

3 commentaires:

Saïmon a dit…

Bon, pardonnez les Fôtes d'ortaugraf (je crains d'en avoir laissé) et laissez moi m'expliquer :
je gribouillais tranquillement, quand je me suis dit que le petit personnage qui prenait vie sous mon stylet pourrait être le héros anonyme d'une histoire banale.

Eh bein, je me suis pas loupé (et si vous aviez vu la colo initiale ! sachez que vous avez évité le pire !)

Galilab a dit…

moi, j'adore.

vraiment.

c'est poignant à sa manière, surtout pour ceux comme moi qui n'ont pas renoncé dans les tréfonds de leur petits esprits cartésiens au frisson de l'héroïsme, et qui attendent...

attendent...
attendent.

Night a dit…

Moi aussi j'ai adoré, et Galilab a exprimé ce que je ressentais mieux que je n'aurais su le faire.

Un de tes meilleurs posts.